Retour

La première impression est vraiment un saut en arrière dans le temps, minimum une bonne vingtaine d’années…

Tokaji a été pour des siècles site de production du nectar le plus recherché dans le monde aristocratique, tant que tzars et empereurs ont essayé de le récréer des équilibres similaires en Crimée, en Autriche, en Alsace…un marché européen qui a donné un fort élan et prestige a ce nom tout le longue du XVII – XVIII siècle.

La période des vaches maigres se présente ponctuellement les deux siècles suivants : le vignoble fut dévastée par la phylloxera au début des années 1860s, bien avant qu’on puisse activement réagir à l’attaque en replantant des vignes greffées ; on y rajouté le déclin de certains parmi les plus importants acheteurs, comme le royaume de Pologne, et quelques années plus tard suite à la défaite dans la WWI, l’écroulement du marché interne suite à la « paix » de Trianon, qui a amené le pays a perdre deux tiers de sa surface, sa population, ainsi que un accès commerciale à la méditerranée à travers la Croatie…

En même temps l’évolution de la demande, l’amélioration des conditions de transport, et le trend de consommation de vin ont complétement changé en faveur de vins de plus en plus secs…

Pour la Hongrie on devra bien plus longtemps que la chute du mur de Berlin, la présence du régime communiste pour presque cinquante ans avait dessiné le panorama viticole et marqué les esprits de ses habitants.

La population locale s’est trouvée à faire face à un modèle de marché libériste qu’il ne savait pas gérer, mais pour une longue période la ferme d’état (cave coopérative) absorbait la plupart de la production.

Seulement avec l’impulse de capital externe et l’initiative de la nouvelle génération de vignerons de ces 15 dernières années, on redécouvre les traditions ancestrales et on réinvente l’image de cette terre de rêve. Une des régions les plus prometteuses dans l’avenir, si seulement on arrivait dès maintenant à préserver la vie du sol !!

Retour dans quelques mois pour la Confrérie du Tokaj !